Quant23, le foiler accessible à tous

Quant23 : QuantBoats innove et présente son tout nouveau sportboat, capable de voler. Un nouveau voilier qui vient compléter à merveille l’offre actuelle dans ce secteur. Au-delà du fun et des émotions, la voile doit procurer un vrai plaisir – qu’elle soit pratiquée en régate ou comme loisir.  

Le Quant23 est un quillard qui maîtrise parfaitement les pratiques conventionnelles de la voile, notamment voler au-dessus de l’eau. Il diffère toutefois sensiblement des foilers comme le Moth ou les catamarans volants.

Tandis que ces bateaux sont, en grande majorité, réservés aux professionnels et exigent un grand savoir-faire, le nouveau Q23 est différent. Comme l’explique Michael Aeppli : « L’idée était de créer un bateau sur lequel n’importe qui peut poser le pied et voler 10 minutes plus tard, si le vent est suffisant. Et nous y sommes parvenus. »

Le Quant23 est équipé du système DSS (plus d’infos sur : www.quant-boats.com). Les tous derniers foils DSS permettent une poussée verticale qui soulève le bateau. Combinés avec un foil en T, ils génèrent une telle poussée que, le bateau peut se soulever intégralement, par un vent de 8 nœuds, avec un équipage de deux personnes. Le Quant23 est le premier sportboat utilisant ce nouveau type de foil. Le voilier a été conçu par Michael Aeppli et Max Schmid de QuantBoats Suisse, comme cela a déjà été le cas pour les Q28 et Q30, et développé par Hugh Welbourn, à l’origine du système DSS.

La nomination au « European Boat of the Year 2016 Award » est une première récompense pour toute l’équipe. Et les médias ne tarissent pas d’éloges sur la conception du bateau. Mais Michael Aeppli insiste : « Le Quant23 n’a pas la prétention d’être le foiler le plus rapide. La pratique de ce genre de voile s’adresse en premier lieu aux amoureux de la voile et à une pratique sportive de cette activité. Piloté en mode traditionnel ou en mode vol, ce voilier doit créer des émotions. Pour y arriver, le bateau doit faire 90% du travail et l’équipage les 10% restants. Or on constate exactement l’inverse avec la plupart des foilers, ce qui ne correspondait pas à la philosophie de l’entreprise qui vante DES BATEAUX DE HAUT NIVEAU POUR LES AMATEURS DE VOILE ».

Le prototype doit subir encore quelques modifications afin d’améliorer le pilotage en mode vol. Pour le reste, il s’agit de petits détails au niveau du gréement et sur le bateau même, afin d’optimiser la manipulation. Tout est là.

« Nous sommes maintenant prêts à produire une première série de voiliers pendant l’hiver, que nous aimerions vendre à des plaisanciers passionnés et expérimentés afin de nous faire rapidement une idée du potentiel de ce bateau étonnant et de créer une ‘fun community’ autour du Q23 », confie M. Aeppli.  

Vous trouverez toutes les coordonnées sur : www.quant-boats.com