Les hommes nominés

Sébastien Schneiter

On ne présente plus Sébastien Schneiter. Habitué des SUI Sailing Awards, il a été élu Junior Sailor of the Year en 2010 et 2012. Agé aujourd’hui de 21 ans, le Romand est le plus jeune barreur à avoir remporté le prestigieux Bol d’or Mirabaud et le championnat annuel du D35 Trophy à la barre du Décision 35 de Team Tilt. Sébastien est également engagé sur le GC32 Racing Tour et s’est adjugé début juillet de cette année l’étape suisse de la Red Bull Foiling Generation sur le Léman. Dernier exploit en date, il s’est qualifié pour les JO 2016 à Rio en 49er où il a terminé 13e pour sa première participation olympique.

Arnaud Psarofaghis

Déjà vainqueur de la catégorie SUI Male Sailor en 2014, le régatier le plus polyvalent de Suisse s’est depuis concentré sur le multicoque. En 2015, alors engagé par Franck Cammas en tant que régleur de voile de l’AC45 du dé français des America’s Cup World Series, il a continué à naviguer sur le Léman et remporté avec Team Tilt le D35 Trophy et le Bol d’Or Mirabaud. En parallèle, il occupait le poste de régleur de grand-voile d’Alinghi sur le GC32 Racing Tour, dont ils ont pris la 2e place. En 2016, Arnaud est de- venu co-skipper d’Alinghi, prenant la barre (en alternance avec Ernesto Bertarelli) du D35 et du GC32 aux Extreme Sailing Series. Alinghi figurait cet été à la 2e place en D35 et 3e en GC32. En plus, Arnaud a barré le GC32 de Team Tilt jusqu’en juillet, alors 2e du GC32 Racing Tour.

 

Chris Rast

Polyvalent et professionnel de la voile, Chris Rast a remporté en 2015 les championnats du monde de Melges 24 avec son équipe EFG Sailing après s’être hissé en 2014 au sommet du classement européen de Moth. Toujours en 2015, il s’est classé 7e des championnats du monde de Moth devant une centaine de bateaux. En 2016, il a remporté trois victoires européennes en Melges 20 où il évolue dans le top ten mondial, ainsi qu’une autre sur le circuit méditerranéen des M32 (multicoque) où il occupait en août la 2e place au classement général.

 

 

 

Le gagnant recevra de la part d’Anonimo, une montre Nautilo.