Comité Central Swiss Sailing : Alberto Casco, Elite Sports


Transparence - Dialogue - Présence : tel est le credo de la nouvelle direction de Swiss Sailing. Il est donc important de présenter les membres du Conseil d'Administration. Qui sont-ils ? Quelles idées apportent-ils et quels projets doivent être mis en œuvre dans un avenir proche ? Dans le but de fournir des informations complètes, Swiss Sailing présente à des intervalles irréguliers un membre du Comité Central.


Alberto Casco, architecte indépendant et économiste de la construction zougois, est marié et père de deux fils navigateurs. Il s'est engagé avec passion pendant près de dix ans auprès de Swiss Optimist. En tant que président de classe, il a joué un rôle majeur dans les récents succès internationaux des navigateurs suisses en Opti, en particulier dans les deux titres de champion du monde.

En tant que responsable du sport de performance, Casco crée le pont avec la Swiss Sailing Team SA (SST) redynamisée, dont il est membre du Conseil d'administration. « La coopération se déroule très bien », dit Casco. « Avec Marco Versari (responsable du sport populaire) et Tom Reulein (responsable du sport de haut niveau) à la Direction de Swiss Sailing, le savoir-faire de SST est transféré efficacement et directement à Swiss Sailing ce qui profite à tous les navigateurs. Swiss Sailing bénéficie également des relations des différents membres du Conseil d'administration de SST au niveau stratégique ».

Nouveau concept de la relève

La nation suisse de la voile espère naturellement que Casco s'investira aussi dans le cadre de sa fonction pour que des titres et des médailles soient remportés dans d'autres classes. Cela suppose que seuls des formateurs de classe mondiale travaillent pour la Suisse dans le domaine de l'élite. « Si nous parvenons à offrir une perspective aux meilleurs entraîneurs, alors eux aussi viendront en Suisse », dit Casco, ajoutant que le concept de la relève prévoit 230 jours d'entraînement supplémentaires avec les meilleurs entraîneurs pour la relève de 2018 à 2024. Cela devrait s'appliquer à toutes les classes de la relève. Toutefois, cela n'est pas possible sans les contributions financières de la base. « Sans base, pas d'élite », dit Casco, « ni dans le sport ni dans la finance. » Selon l'Espagnol d'origine, Swiss Sailing dispose d'une base large et saine ; néanmoins, un travail intensif est en cours dans le domaine du sport - et donc également dans le sport populaire - pour élargir encore davantage la base dans toutes les classes.

Nouvelle source de financement

Toutefois, la base ne doit pas être davantage sollicitée sur le plan financier. Le „SST Ambassador Club“, qui vient d'être lancé, vise à générer des fonds supplémentaires pour le SST et ses athlètes afin de rester compétitif en voile sur le long terme. Le club offre en contrepartie aux particuliers, aux entreprises, aux clubs et aux régions des événements de premier ordre et des informations sur ce qui se passe au sein de la relève et dans le sport de haut niveau. « Nous avons les bonnes personnes au sein du conseil d'administration, qui possèdent de bonnes relations et prennent les choses en main », explique Casco.

Une médaille en voile à Tkyo ?

Une médaille olympique donnerait un énorme coup de pouce à la voile en Suisse, mais Casco ne peut naturellement pas le promettre : « Les attentes en Suisse sont élevées et justifiées. Cependant, il faut relativiser le fait que la voile est un sport complexe avec de nombreux facteurs externes et valeurs empiriques. Il n'y a qu'une seule chose à professionnaliser : un travail assidu et honnête. En voile, cela passe par l'entraînement et la formation. Nous ne pouvons obtenir une médaille olympique que si nous nous unissons tous ensemble ! La fédération, les clubs, les régions, les classes, les officiels, les entraîneurs et enfin et surtout nos athlètes doivent comprendre qu'il faut la participation de TOUS pour réussir et que TOUS sont prêts à travailler pour cela ». 


Portraits publiés jusqu'à présent:

Martin Vogler, Président Swiss Sailing

Christoph Caviezel, communication et marketing

Marc Oliver Knöpfel, Racing

Rolf Zwicky, Cruising

Bruno Rossini, Youth


Auteur : Walter Rudin
Modifié par : Diana Fäh
Photos : mis à disposition