SST : Des objectifs ambitieux pour le lancement de l'année olympique


C'est une année sportive importante qui se profile pour nos meilleurs navigateurs et navigatrices, avec en point d'orgue les Jeux olympiques d'été de 2020. Le signal de départ de Tokyo2020 retentira dans exactement 177 jours. D'ici là, il reste quelques obstacles à franchir pour le Swiss Sailing Team.

Les 32e Jeux olympiques d'été ouvriront à Tokyo le 24 juillet 2020. Le signal de départ des premières compétitions de voile sera donné le 26 juillet. Jusqu'à présent, seul Mateo Sanz Lanz a rempli les critères de sélection nécessaires pour participer : le véliplanchiste d'origine espagnole a décroché le quota national en RS:X ainsi que la sélection personnelle grâce à une 6e place remportée au Test Event de 2019 sur le plan d'eau olympique d'Enoshima.

Tandis que Schneiter/Cujean en 49er et Maud Jayet en Laser Radial ont également atteint le quota national, Nils Theuninck (Finn), Fahrni/Siegenthaler (470W), Eliot Merceron (Laser Standard), Wagen/Siegwart (470M) doivent encore remplir les deux critères de sélection.

Les dernières places de départ pour la Suisse pour les JO se joueront à la mi-avril lors de la Coupe du monde de Gênes (ITA) où la Suisse devra figurer en tête des nations européennes qui n'ont pas encore été qualifiées dans chaque série convoitée. Un classement dans le TOP 12 au championnat du monde de classe ainsi qu'à la coupe du monde de Gênes permettra de décrocher la confirmation personnelle.

Le comité de sélection de Swiss Olympic prendra ensuite la décision finale sur la sélection des athlètes proposés par le Swiss Sailing Team. L'équipe olympique suisse de voile sera dévoilée le 6 juillet.

Cliquez ici pour consulter le calendrier des compétitions, incluant les régates de qualification