4. Système de compétition

Le Système de compétition voile et planche est défini par l’WS et imposé aux MNAs et aux Associations de Classes internationales. Au plan national, de petites adaptations demeurent possibles. Chaque compétition ou « régate » se compose d’une série de manches distinctes d’une durée d’environ 35-50 minutes. Par jour, ce sont 2 à 4 manches qui sont courues. L’entier du déroulement de la régate, les parcours, les procédures de départ, les règles etc. sont dans le monde entier identiques pour toutes les classes de voiliers, du débutant aux plus grands yachts, en passant par les classes jeunesse et les séries olympiques. Ces règles sont énoncées dans le détail par les « Racing Rules of Sailing (RRS) / Règles de courses à la voile ». Le « team race » ou course d’équipe est une forme de compétition adaptée aux enfants et dotée d’une grande portée pédagogique. Depuis 2010, Swiss Sailing propose une série de régates de ce type avec un championnat de Suisse. Pour la participation aux régates et pour toutes les classes d’âge comme de voiliers, la licence, synonyme d’affiliation à un club membre de Swiss Sailing, est obligatoire.

En Suisse, Swiss Sailing différencie les régates locales et régionales des nationales. Toutes les classes de juniors reconnues et soutenues par Swiss Sailing concourent pour un classement national annuel (championnat par points ou CSP). Celui-ci est la résultante des régates nationales du CSP (de 4 à 6 régates en fonction des classes) et du Championnat de Suisse (CS). Tous les championnats de Suisse sont publiés à l’international.

Les enfants et les jeunes baignent très rapidement dans le monde des régates internationales: pour une qualification à des championnats internationaux (CEJ / CMJ), des résultats correspondants obtenus à des régates internationales sont requis. Ces régates (de qualification) se déroulent à l’étranger, en Europe, en mer ou sur des lacs. Et pour une qualification au sein du Talent Pool, en sus des régates des CSP / CS, au moins certains résultats internationaux sont exigés.

Au niveau international, des championnats d’Europe et du monde sont organisés chaque année pour toutes les classes de bateaux juniors et toutes les séries olympiques. En fonction des classes et des organisateurs, les opportunités de prendre le départ sont réparties entre les nations, mais la Suisse dispose toujours de plusieurs places pour ses équipages. WS organise aussi les « World Sailing Youth World Championship ». Enfin, tous les quatre ans, ont lieu les « Youth Olympic Games (YOG) ». La voile y est intégrée comme sport. Toute participation est soumise à une qualification en deux temps, en fonction d’un quota de nombres de places et d’une qualification individuelle.

 

 

Annexe 4.0: Système de compétition