5.5: Périodisation de l’entraînement en voile

Swiss Sailing CPR 2019-2024

Département Youth


Volume d’entraînements

Un navigateur qui débute avec les compétitions devrait avoir un programme saisonnier d'au moins 80 jours sur l'eau par an. Durant la tranche d’âge 14-15 ans, 100 jours sur l'eau par an est un bon volume.  Dès l'âge de 16 ans, un jeune navigateur doit augmenter le volume d'activité sur l'eau jusqu'à 120 jours par an. Au-delà de 18 ans, un plan d'entraînement/compétition ambitieux peut atteindre 140-160 jours sur l'eau par an.


Périodisation des entraînements

La saison d'un athlète résulte de la combinaison de trois principaux supports d'entraînement : les clubs, les cadres régionaux et l'équipe nationale. Dans certaines situations spécifiques, le coaching privé est un quatrième moyen de soutien pour les navigateurs. En général, la planification de la saison doit être coordonnée entre les différentes échelons de coaches, de sorte que tout programme de 100 à 150 jours puisse être divisé en 3 mésocycles principaux plus une période de récupération :

 

1. Préparation automne/hiver: Novembre à mars

  • Volume d’entraînements: 1/3 d’une saison entière
  • 60-65% d’entraînements et 35-40% compétitions
  • Préparation physique intensive

2. Phase de sélections pour les ChampionnatsMars à juin

  • Volume d’entraînements: 1/3 d’une saison entière
  • 50% d’entraînements et 50% compétitions
  • Préparation physique équilibrée

3. Période de ChampionnatsJuin à octobre (cette période peut s'étendre jusqu'en décembre, en chevauchement avec la préparation hivernale, lorsque le Championnat du Monde se déroule dans l'hémisphère sud)

  • Volume d’entraînements: 1/3 d’une saison entière
  • 55-60% d’entraînements, 20% compétitions et 20-25% événements phares
  • Préparation physique de pointe

   4. Période de récupération: Octobre à novembre

Dans l'ensemble, la saison de navigation d'un navigateur junior peut être résumée comme suit:

  • 60-75%  d’entraînements
  • 25-35%  compétitions
  • 0-15%    événements phares

Lorsqu'un athlète n'est pas qualifié pour un événement phare, il doit convertir le volume de navigation manquant pour une moitié en entraînements et pour l’autre moitié en compétitions. Lorsque le programme est inférieur à 100 jours, il est important de privilégier le temps d’entraînements.

Dans la tranche d'âge des moins de 19 ans, une saison de course ambitieuse doit être répartie en

  • 20-30% participation à des régates nationales en Suisse ou Championnats de Suisse,
  • 40-50% participation à des régates internationales du circuit européen,
  • 20-30% participation à des régates nationales dans des pays étrangers compétitifs.