Carmen Casco Canepa : réélection réussie !


Carmen Casco Canepa a été élue il y a deux ans vice-présidente Europe de l'IODA. Cette ancienne responsable d'équipe de Swiss Optimist et mère de deux fils s'est fixée pour objectif de contribuer à rétablir la confiance dans la fédération internationale et de mieux répondre aux besoins des navigateurs, responsables et coaches.

Dans l'interview qui suit, Carmen Casco Canepa fait le point sur le chemin parcouru par l'IODA et nous fait le bilan de ses deux dernières années passées à la vice-présidence de la zone Europe de l'IODA.

Carmen Casco, toutes nos félicitations pour votre réélection. Permettez-nous une brève rétrospective avant de nous tourner vers l'avenir : Qu'est-ce qui vous rend particulièrement heureuse quand vous pensez aux deux dernières années ?

Merci beaucoup ! Je suis heureuse de constater que les renouvellements et ajustements initiés par le comité de l'IODA apportent d’ors et déjà de premières améliorations. Au sein du comité technique, des jauges numériques ont été réalisées pour la première fois cette année lors des Championnats d'Amérique du Sud, d'Europe et du Monde, ce qui représente une énorme simplification pour les navigateurs et entraîneurs. L'introduction de l'application IODA est également un enrichissement de la communication pour tous les participants à l'événement, mais aussi pour tous les membres de la famille et les „téléspectateurs numériques“ dans le monde entier.

A vos yeux, l'IODA est-elle devenue plus ancrée dans la réalité et plus proche de la base et de ses besoins, comme vous le souhaitait deux ans auparavant ?

Sur le fond, nous sommes sur la bonne voie. La confiance au sein du comité est très bonne, ce qui se répercute également chez nos membres. Les valeurs fondamentales telles que l'honnêteté et la confiance doivent croître, et nous sommes sur la bonne voie.

Où se situent, selon vous, les plus grands défis pour l'IODA à l'heure actuelle ?

Faire preuve de continuité afin que la confiance continue de croître. C'est pour cette raison que je me suis rendue disponible pour deux années supplémentaires.

Y a-t-il des projets concrets que l'IODA aimerait mettre en œuvre au cours des deux prochaines années et qui vous tiennent particulièrement à cœur ?

L'Optimist est un bateau connu pour être le point de départ dans une carrière vélique et personnellement, je me soucie beaucoup de ces jeunes navigateurs. C'est pourquoi nous devons pouvoir montrer en tant que fédération internationale que cela vaut la peine d'investir dans la nouvelle génération de la voile pour assurer ainsi l'avenir.

Qu'est-ce qui vous plaît ou vous passionne dans votre travail de vice-présidente de l'IODA ?

C'est le contact avec les nombreuses personnalités et cultures du monde entier, du fait de mes fonctions. De pouvoir ressentir la fascination pour la voile et en particulier de pouvoir partager les bonnes et moins bonnes expériences avec les jeunes navigateurs.

Carmen Casco Canepa, nous vous remercions pour cet entretien et vous souhaitons beaucoup de succès dans votre travail en tant que vice-présidente de l'IODA !