Comité Central Swiss Sailing : Marc Oliver Knöpfel, International/Racing


Transparence - Dialogue - Présence : tel est le credo de la nouvelle direction de Swiss Sailing. Il est donc important de présenter les membres du Conseil d'Administration. Qui sont-ils ? Quelles idées apportent-ils et quels projets doivent être mis en œuvre dans un avenir proche ? Dans le but de fournir des informations complètes, Swiss Sailing présente à des intervalles irréguliers un membre du Comité Central.


Né en 1979, Marc Oliver Knöpfel est le plus jeune membre du Comité Central. Cet « enfant du lac » zurichois originaire de Stäfa dispose néanmoins d’une grande expérience de bénévolat dans le domaine du sport de la voile. Jusqu’à récemment, il présidait le Zürichsee Seglerverband. Il officie également en tant que National Race Officer, National Judge et National Delegate et a dirigé durant plusieurs années le département Racing au sein de la Direction de Swiss Sailing.

 

L’économiste d’entreprise de formation et père d’une fille de trois ans a maintenant fait le pas entre la gestion opérationnelle et stratégique du département Racing. Ce département propose de nombreux services clés de Swiss Sailing. Cela se reflète dans l’histoire de la fédération et a été l’un des départements centraux qui ont conduit à la fondation de la fédération nationale. Le chef du département fait environ trois heures de bénévolat par jour et dirige une organisation plus étendue que le reste de la fédération. Les exigences croissantes vis-à-vis de ses compétences requièrent un profil quasi-surhumain. La fédération est consciente que la charge de travail et le profil d’exigences de la personne responsable sont extrêmement élevés et représentent un grand défi pour tous. « Nous sommes toutefois convaincus que l’actuel titulaire de ce poste, Jean-Bernard Luther, est la bonne personne pour ce poste », déclare Marc Knöpfel.

Projet de révision de la réglementation relative aux championnats de Suisse

L’objectif affiché est d’améliorer sensiblement la qualité des championnats de Suisse. Ce devrait être un honneur d’être champion de Suisse et les performances exceptionnelles réalisées en voile devraient être honorées en conséquence. Cela exige une approche compréhensible, acceptable et des responsabilités clairement définies. Sur cette nouvelle base, il devrait également être possible de prendre en compte les tendances et de réagir avec réactivité aux évolutions de la voile de compétition. La révision de tous les règlements doit s’effectuer en trois étapes essentielles :

1) Élaboration d’un règlement de base avec des annexes spécifiques à chaque type de compétition. La conception modulaire permet l’ajout et la suppression de types de CS.

2) Définition claire des responsabilités (stratégiques et opérationnelles). Swiss Sailing est ainsi adaptée et accessible à tous.

3) Révision des critères de qualification. C’est le "Saint Graal" de la voile suisse et cela demande une bonne dose de tact.

Recrutement de nouveaux arbitres

Les personnes intéressées et les candidats potentiels doivent être recherchés, formés de manière professionnelle et approfondie et engagés en permanence pour des événements importants. Swiss Sailing n’a pas encore de base pour cela. Malheureusement, l’intérêt pour les „fonctions d’officiels" est à peine perceptible au niveau de la relève, pour ne pas dire inexistant. En ce qui concerne les arbitres, il est réjouissant de constater que la Swiss Sailing League Association propose actuellement un programme de formation d’arbitre. Marc Knöpfel aimerait également s’impliquer dans ce domaine au sein de la fédération : « Nous avons pour mission de donner à l’avenir les rênes de cette mission à la fédération et d’inclure dans notre offre de cours les cycles de formation correspondants ainsi que l’octroi de licences. »

Portraits publiés jusqu'à présent:

Martin Vogler, Président Swiss Sailing

Christoph Caviezel, communication et marketing


Auteur : Walter Rudin Modifié par : Diana FähPhotos : mis à disposition