L’association de classe J/70 rejoint Swiss Sailing


Fin 2017, l’association de classe J/70 a été officiellement reconnue en tant que Swiss Sailing Class. Le petit monotype doit son énorme popularité en Suisse grâce à la Sailing League. Le J/70 est également utilisé dans la plupart des championnats des pays voisins ainsi que dans la Sailing Champions League. Mais avec ses activités, l’association de classe veut aujourd'hui sortir de l'ombre de la ligue de voile et offrir des régates disputées sur de beaux parcours aux navigateurs de haut niveau en Suisse. Cinq grandes régates sont prévues en 2018, dont pour la première fois au Tessin et en Suisse romande.

La plupart des navigateurs suisses ont probablement pris conscience de l’existence du J/70 pour la première fois en mai 2013 lorsque 15 clubs du Bodensee Seglerverband se sont décidés pour le J/70 dans une procédure de vote en deux étapes sur le projet «Bodensee Einheitsklasse». Depuis lors, tous les clubs de voile du lac de Constance ont concentré leurs activités d’entraînement et de régate sur ce bateau. Développé et commercialisé par la société américaine J/Boats, le quillard de sport monotype n’était alors que depuis un an sur le marché et au début de son développement fulgurant. Lorsque la Swiss Sailing League a décidé de naviguer avec ce type de voilier, il était clair que le J/70 serait également un succès en Suisse. Pour rester à la hauteur dans la ligue, il faut s’entraîner sur un J/70. Outre les régatiers, de nombreux clubs ont aussi décidé d'acheter ce petit bateau facilement négociable.

Le J/70 frappe le nerf du temps

Trois ans seulement après sa première présentation, plus de 900 exemplaires ont déjà été vendus dans le monde entier. Le J/70 a le vent en poupe aux Etats-Unis et en Europe. Près de 80 bateaux ont participé à la Coupe du Monde 2015, et l’année dernière 161 bateaux étaient en lice lors du Championnat du Monde à Porto Cervo, dont 13 battant pavillon suisse. Jamais auparavant une classe de quillard n’avait réuni autant de participants à un championnat du monde.

De nombreuses activités en préparation

Mis à part les activités dans la ligue de voile, les navigateurs de J/70 n’avaient jusqu’à présent que peu d’occasions de disputer des courses en Suisse. Ceux qui voulaient naviguer à haut niveau sur de grands parcours en J/70 avaient la possibilité de participer à l’Alcatel Cup en Italie, aux Monaco Winter Series ou à la Battle of Constanze sur le lac de Constance. Cela devrait changer désormais. Ruedi Corbelli est président de l’association suisse de la classe J/70 qui compte déjà 60 membres. Après la reconnaissance de la classe J/70 en tant que Swiss Sailing Class à la fin du mois de novembre, il souhaite développer les activités de la classe à pas de géant : «C'est normal que la Sailing League ait jusqu' à présent relégué la classe au second plan. Le nouveau conseil est fortement engagé en faveur d'une classe J70 très active. Nous avons organisé trois régates majeures en 2017, avec 15 bateaux et plus au départ. Cette année, cependant, nous allons organiser un véritable classement annuel, la Coupe de Suisse, avec cinq épreuves dans toutes les régions du pays. Le temps fort sera le premier championnat de classe qui aura lieu fin août dans le cadre de la Windweek à Brunnen. À partir de 2019, il y aura un vrai championnat de Suisse, étant donné que les conditions requises pour l'organisation d'un tel championnat ne seront remplies que cette année.»

Les signes indiquent une expansion

Corbelli aimerait compléter l’organisation de la classe, soutenir les membres dans un maximum de domaines et assurer un bon esprit de classe. Il espère que le nombre de participants aux régates suisses continuera d'augmenter. Il existe déjà des flottes actives sur les lacs de Constance et des Quatre-Cantons. Des groupes régionaux se développent également sur le lac de Thoune, le lac Léman, le lac de Neuchâtel et le lac de Zurich. On prévoit également une classe importante au Tessin. Les signes laissent donc présager une expansion généralisée. Si on se réfère au développement de la ligue suisse de voile, il ne fait aucun doute que le J/70 a également un bel avenir devant lui en tant que classe de bateaux en Suisse.

www.j70-class.ch

Auteur : Walter Rudin