„Son nom est Chabloz, Maxime Chabloz. Double champion du monde M19 de kitesurf!“


La Suisse compte un nouveau champion du monde ! Absolument ! Et en kitesurf qui plus est. En kitesurf freestyle pour être plus précis. Dans la catégorie des M19 pour être encore plus précis. Notre plus jeune champion du monde s’appelle Maxime Chabloz. Et malgré un nom à consonance très francophone, il habite à Beckenried dans le canton de Nidwald. En plein cœur de la Suisse alémanique donc. Swiss Sailing, la fédération nationale pour le kitesurf, le félicite chaleureusement pour cet exploit.

Certains ne doivent pas en croire leurs yeux à présent : qu’est-ce que Swiss Sailing a à voir avec le kitesurf ? Tout ! Swiss Sailing est en effet – ce qu’on a parfois tendance à oublier – non seulement la fédération pour le sport de la voile, mais également pour l’ensemble des sports nautiques utilisant la force du vent, tels que la planche à voile ou le kitesurf justement. Et en outre également pour les  modèles radioguidés. Mais c’est un autre sujet dont nous parlerons ultérieurement avec plaisir.

Dans tous les cas, ce que réalisent les athlètes dans ces disciplines très éloignées des projecteurs médiatiques est juste remarquable. Sans compter l’énorme investissement en temps et avant tout en argent que cela nécessite pour réaliser des performances de pointe telles que notre jeune champion du monde M19 en kitesurf freestyle, Maxime Chabloz, a réalisé lors de la Coupe du Monde IKA Kitesurf Freestyle à Saint-Pierre la Mer. Grâce à son exploit, le jeune Vaudois de 16 ans s’est en même assuré le titre de champion du monde – soit son deuxième titre de CM M19 après celui remporté en juillet 2016 à San Pere Pescadore sur la Costa Brava espagnole, et ce à tout juste 15 ans par ailleurs. Si ce n’est pas de bonnes conditions pour rejoindre un jour l’élite mondiale !

Cet ancien membre du cadre régional de ski alpin du Nidwald a intégré en 2014 le team international F-One Next Generation et a disputé à partir de ce moment-là ses premières compétitions en kitesurf freestyle. Le jeune kitesurfeur, encadré par Swiss Talent Project, pratique le kitesurf depuis 2008. C’est son père qui lui a fait découvrir cette discipline; il a tout d’abord commencer par la planche à voile puis est passé au kitesurf. Maxime s’entraîne deux fois par semaine avec son père d’avril à septembre environ, la plupart du temps sur le lac d’Uri. Son principal objectif est de rejoindre le circuit professionnel. Et de pouvoir vivre de sa passion, le sport.

Maxime Chabloz sur Facebook 

Article dans le Luzerner Zeitung

Reportage sur RTS

Article dans 24heures