Sailbox : Toutes nos félicitations à Yannick Brauchli

La joie est grande: Nos collaborateurs de Sailbox Yannick Brauchli et son Vorschoter Romuald Hausser ont réussi un placement dans les top 10 à Rio. Nous avons demandé quelques questions à Yannick concernant Rio et son projet d’avenir.

Cher Yannick avant toute chose, félicitations pour votre résultat à Rio. Estimez-vous avoir atteint votre but ?

Nous nous étions fixés comme objectif l’obtention d’un diplôme que nous avons manqué de très peu. Notre victoire dans la Medal Race a toutefois atténué notre déception. Je n’oublierai jamais cette course qui, à mon avis, est le meilleur résultat obtenu par un équipage Suisse de 470 aux Jeux Olympiques. Nous sommes donc heureux et fiers de nos résultats.

Quelles étaient les plus grands défis?

J’ai eu des problèmes d’estomac dès le deuxième jour déjà, ce qui a évidemment diminué mes réserves d’énergie. Nous avons également eu passablement de problèmes avec des conditions de vent délicates qui nous ont donné passablement de fil à retorde. On les a toutes rencontrées : vent très fort et pétole, courants forts et inexistants, grosses vagues et mer d’huile.

Quels sont tes plans pour le futur ?

Je veux maintenant me concentre sur ma dernière année d’école et la maturité professionnelle qui me permettra de m’inscrire à la HTW de Coire pour une formation en management du sport. Je tiens à rester dans le milieu du sport et aimerai à l’avenir travailler dans le domaine de l’événementiel sportif.

As-tu tiré un trait sur l’olympisme où peux-tu envisager un nouveau projet olympique ?

Je tiens tout d’abord à finir mon année d’école avant de voir où en est ma motivation. Je veux garder toutes les options ouvertes au cas où un projet intéressant venait à se présenter. J’ignore ce que l’avenir me réserve mais je m’en réjouis par avance.